Chapelle de Saint-Sévère

L’histoire de la Chapelle de Saint-Sévère est bien mystérieuse. Il s’agit d’un lieu sacré et profane au même temps: un Christ voilé, des sculptures allégoriques, un marbre qui devient chair. Qu’est-ce que le prince de Saint-Sévère cachait-il? Est-ce qu’il était un alchimiste?

Le visiteur reste etonné par la beauté de ce lieu.

La chapelle se trouve près de Piazza San Domenico et elle est déconsacrée.
Elle se trouve à côté du palais de la famille des Princes de Saint-Sévère et ses origines sont très incertaines. César d’Eugène Caracciolo dans La Naples sacrée raconte une légende de 1590. Un homme innocent, en passant devant le palais des Di Sangro, vit une partie du mur qui s’écroulait et une image de la Vierge qui apparait. Il promit que, si on prouvait son innocence, il aurait restauré l’immeuble et donné une lampe en argent et une inscription. La Vièrge devint une destination de pèlerinage.

Une histoire différente est plus dramatique et elle concerne l’histoire d’amour entre Fabrice Carafa, Marie d’Avalos er Charles Gesualdo. Fabrice et Marie étaient amoureux et, quand Charles les découvrit, il décida de les tuer. La mère du jeune Fabrice commissionna la construction de la chapelle pour sauver l’âme de son fils, ce qui explique l’inscription sur la voûte Mater Pietatis.

Au-delà de ses origines, entre mythes et légendes, les travaux pour la construction de la chapelle ont étés prouvés en 1593 par volonté d’Alexandre de Saint-Sévère, qui décida d’agrandir la construction préexistante. Raimond de Saint-Sévère, homme de lettres et maçon, l’enrichit en 1700 avec des marbres, statues, mythes et allégories, en la transformant dans une chef d’œuvre.

La Chapelle est célèbre surtout pour l’œuvre de l’artiste napolitain Giuseppe Sammartino, le Christ voilé, une sculpture en marbre extrêmement belle. Il ya aussi les Statues des Vertus: Décor, Liberté, Zèle de la religion, Douceur du marriage, Pudeur, Déception, Sincérité, Maîtrise de soi-même, Education, Amour divin. Il y a enfin plusieurs portraits, le Monument pour Jean-François di Sangro, le Plancher labyrinthique.

Sans oublier les mystérieuses machines anatomiques crées par le Prince Raimond. Deux corps, l’un d’un homme, l’autre d’une femme, entièrement décharnés, où on peut observer toute la circulation sanguine avec ses veines, artères et capillaires. La légende raconte qu’il s’agit des corps de deux domestiques, tués et embaumés avec une technique inventée par le prince.

Horaires des visites
Lundi-samedi: 09h30-18h30
Dimanche et jours fériés: 09h30-14h00
Fermé le mardi
Ticket: 7€ prix entier; 5€ prix réduit
Gratis: les enfants jusqu’à 10 ans
Tél./fax: 081 5518470

Comment arriver
Métro ligne2, Piazza Cavour
Autobus ANM – www.anm.it

Réseaux
Sito ufficiale

Vota Guida di CiaoBellaItalia

Commenti

commenti

Laisser un commentaire